Né à Téhéran (Iran) en 1986, Ava Fathi est une artiste multidisciplinaire, ses deux supports de prédilection étant la peinture et la sculpture. Après quatre années d'études en graphisme et illustration à l'Université des Arts de Téhéran suivies d'une année de cours auprès du peintre Ahmad Vakili, elle s'installe à Paris pour être diplômée des de l’École des Beaux-Arts en 2015.

La jeune plasticienne se décrit elle-même comme étant déracinée sans pour autant assumer le rôle de porte-étendard de son pays de naissance. S'inspirant de son expérience personnelle et de sa sensibilité exacerbée, Ava Fathi crée une esthétique dichotomique à travers deux techniques de représentation. Sa peinture est variée, allant du paysage à la représentation animalière pour arriver à son point d'orgue : le portrait.

Au contraire, son travail sur la pierre stéatite, calcaire ou le plâtre, est tout à fait abstrait, en relation avec le passage de la vie à la mort.

Ava Fathi a exposé en juin 2017 l'une de ses dernières réalisations intitulée "Crâne d’Éléphant" dans la superbe Chapelle des Petits Augustins à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Cela fut l'occasion pour l'artiste de questionner la matière  et la forme dans un contexte muséographique hors du commun.