# 5   [ Brillez en société: quelques clés pour comprendre l'art contemporain ]

Décryptons les origines de l'Art Contemporain ...

 

... et transportons-nous à la toute fin du XIXème siècle ! 

Je vous invite à retrouver les contemporains de Misia Sert : Georges Duroy (Bel-Ami, Maupassant), Madame Verdurin (A la recherche du Temps Perdus, Proust), Emma et Rodolphe (Emma Bovary, Flaubert). Imaginons l'avènement du Ballet Russe au Théâtre des Champs Elysées : Nijinski danse et Picasso peint ... 

 

 

Nous sommes en 1905 à Paris pendant la Belle Époque: la Fée Électricité apparaît, la 2nde Révolution Industrielle touche à sa fin, le Tour de France à bicyclette voit le jour... Nous avons perdu l'Alsace et la Lorraine mais cela ne nous empêche pas d'écouter de la musique à la maison grâce aux nouveaux gramophones.

 

Raoul Duffy - Musée d'Art Moderne de Paris, Palais de Tokyo

 

Rupture + Provocation + Paradoxes = Art Moderne et Contemporain 

 

1. RUPTURE

 

Ancêtres des photographes, les peintres modernes font face au tabou esthétique de la représentation du réel : la perception remplace le réalisme académique. Passons rapidement dans le hall du Musée d'Orsay pour nous rendre compte : l’esthétisme de perfection et l’académisme n'ont plus lieu d'être. Gustave Courbet ose montrer l'être humain dans toute sa nature et son éventuelle laideur : "A défaut d'être laid, l’Être Humain n'est pas forcément beau."

 

Un Enterrement à Ornans, Gustave Courbet, 1849

 

La Décadence des Romains, Thomas Couture, 1847


 

2. PROVOCATION

 

Rien n'est gratuit en art, pas même la provocation de Courbet (ci-dessous : L'Origine du Monde, Orsay) qui serait aujourd'hui objet de « buzz » médiatique. La volonté, certes simpliste, mais néanmoins sincère de l'artiste, a pour ambition utopique de rendre le monde meilleur.

 

3. PARADOXES

 

Les courants artistiques du début du XXème siècle s’enchaînent très rapidement les uns après les autres. La recherche esthétique est bouillonnante, foisonnante, originale, tout est tout le temps nouveaux. Seulement, l'éternelle répétition de la rupture a ses propres limites.

 

Au cours des années 1980, la Perestroïka de Gorbatchev accompagnée de la chute du communisme, engage l'effondrement d'une certaine esthétique figurative. Le progrès n'existe plus (personne n'imagine alors l'avènement des technologies numériques), c'est l'abolition des avants gardes.

Accueilli aujourd'hui par une population intellectuelle qui a accès aux (pires) extrémités de cette modernisation, c'est une réelle contradiction qui se crée car le pouvoir économique appartient désormais à cette élite éduquée sur le tard (ou pas). Elle devient le symbole de l'ère capitaliste, petite fille de l'ère industrielle. L'Art devient un fait culturel.

 

 

 

 

PETITE CHRONOLOGIE : 1905-1970

 

1905-1907

Courant : Fauvisme

Artistes : Matissse, Derain, Vlaminck

Ci-contre : La Femme au Chapeau de Matisse

L'ombre n'est plus grise ou ocre, elle est verte, rouge , bleue... Lors de sa première exposition au Salon d’Automne, l’œuvre s’attire de nombreuses critiques. Elle est qualifiée de «pot de couleurs jeté à la face du public» ou encore de "bricolages informes, des tâches de colorations crues jetées au petit bonheur». Cette œuvre est pourtant aujourd’hui mondialement reconnue.

Tout le monde reprochait à l’époque à Matisse d’utiliser des couleurs trop vives et non-appropriées pour ce qu’il fallait peindre : qui aurait eu l’idée de représenter un visage en vert ? 

 

 


 1905-1914

Courant : Expressionnisme allemand

Artistes : Kandinsky, Kirchner, Nolde, Pechstein, Jawlensky

Ci-contre : Improvisation III de Vassili Kandinsky

La force du pinceau, la détermination du trait et le choix de la couleur crue sont inhabituelles. La lisibilité et la simplification du trait  expriment la spiritualité du geste (en confrontation avec la matérialité).  La densité de la lumière et de la matière appelleront les futurs cubistes.  

 


1908-1913

Courant : Cubisme

Artistes : Picasso et Braque

Ci-contre : Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso

Le choc est plastique, Picasso ne reconnait pas le repentir car sa peinture n'est pas iconographique. Le jeune peintre espagnol voit beige, rose et bleu. Il voit la femme de dessus, de dessous  et de profil, il ignore fièrement la perspective. 

 


 1909-1914

Courant : Futurisme italien

Artistes : Marinetti, Carra, Balla, Severini, Russolo, Boccioni

Ci-contre : L'Homme en mouvement, d'Umberto Boccioni

A la différence du Fauvisme et du Cubisme, les Italiens s’engagent politiquement.  L'héritage du passé est renié par la violence physique.  La forme "sociale" artistique voit le jour : l'Art s'ouvre à la Vie ! 

 


1919-1932 

Courant  : Abstraction

Artistes : Kandinsky, Kupka, Delaunaunay, Malevitch, Mondrian

L'abstraction n'est pas un nouveau mouvement mais une vision différente de la forme. Les nouvelles sciences du psychanalyste Freud ne sont pas étrangères aux couleurs de l'inconscient. Les héritiers directs du Fauvisme deviennent radicaux. 

 


 1887-1968

Courant : Marcel Duchamp

Artistes : Picabia, Man Ray

 ci-contre : Urinoir de Macrel Duchamp

 Un seul homme parvient à modifier les codes de l'Art Contemporain. Son ambition de choquer et son humour arrivent à faire d'un urinoir un objet d'art. Marcel Duchamp développe une nouvelle manière de penser l'objet.  Désormais, l'origine et la fonctionnalité sont l'essence de la création. 

 


 1916-1922

Courant : Dada

Artistes : Tzara, Ball, Harp, Taeuber, Schwitters

 Artistes pacifistes pendant la Première Guerre Mondiale, ils prennent conscience de la vie internationale. Leur langage est la poésie, ils ignorent la peinture et l'ensemble du vocable théorique  se terminant en "ISME".

 


1919-1932

Courant : Bauhaus

Artistes : Kandinsy, Schwitters, Gropius, Moholy-Nagy, Klee

Le décloisonnement des Arts et l'Utopie s'allient à l'enseignement. L'artisanat devient Art.  La guilde est une hiérarchie imposée par le statut de maître et d'apprenti.  Le rythme et la couleur deviennent une même entité. 

 


 1947-1952 

Courant : Expressionisme abstrait et Color Filed

Artistes : Pollock, De Kooning, Kline, Still, Rothko, Motherwell

 Il n'existe aucun manifeste pour rallier ces artistes, uniquement des points communs dans leurs réalisations. La 2nde guerre mondiale voit naître l'individualisme: "Nous devons nous confronter au Néant" selon Sartre. Les nouvelles techniques ( recouvrement ou dripping) voient le jour grâce à l'apparition des résines synthétiques.

 


 1955-1970

Courant : Pop Art

Artistes : Wahrol, Wesselman, Lichtenstein, Hamilton, Blake, Jones

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0