# 2  [ Regarder une œuvre d'art ou écouter de la musique ? ]

Lorsque nous sommes séduits par les prémisses d'un morceau de musique que l'on entend pour la première fois, nous faisons un léger effort de concentration pour saisir le sens des paroles et apprécier la mélodie dans son intégralité. Nous pouvons alors ressentir cette émotion qui nous prend au ventre ou au cœur.

 

 

Robert Ryman
Robert Ryman

 

Regarder une œuvre d'art, qu'il s'agisse d'un monochrome de Ryman où l'on se perd dans un désert de blancheur infini, ou bien d'une huile à la technique géniale de Velázquez, relève du même processus.

Diego Velasquez
Diego Velasquez

 

Voir, découvrir, aimer et comprendre une œuvre d'art contemporain passe par l 'émotion qu'elle suscite en nous dès la première seconde où nous posons notre regard sur elle et qui nous donne cette sensation de se sentir vivant.

 

Comment ne pas être interpellé par le « Baiser » de Brancusi : bloc de pierre brut, formel, carré et pourtant voué à la sensualité et aux partages des corps ?

Constantin Brancusi
Constantin Brancusi

 

On ne sait pas forcément apprécier mais notre instinct et notre curiosité personnelle nous pousse à chercher plus loin : l'écriture, le mouvement, la couleur... tous ces détails accumulés qui nous poussent intuitivement à vouloir comprendre l'objet ( son ou image ) que nous avons face à nous.

 

Si la littérature est la plus belle des portes d'entrée à la compréhension de l'art contemporain, il n'est pas si aisé de se plonger dans les essais et autres concepts intellectuels dédiés. C'est pourquoi nous en revenons à l'instinct et l'émotion des premiers instants, souvent les meilleurs car les plus sincères.

 

Pablo Picasso
Pablo Picasso

 

La facilité d'un dessin de Picasso peut nous laisser coi tant la dextérité nous semble universelle. Or la recherche que l'artiste effectue à travers cette simplicité ne représente rien d'autre que l’entièreté de l'Histoire de l 'Art. Le trait certes basique est élégant, limpide, sobrement pur. Voici les signes du génie qui invente, qui crée un nouvel esthétisme, quelque chose d'inédit, donc forcément intéressant. La renommée fera son travail et aboutira à la reconnaissance.

 

 

 Les courants du XXème siècle nous apprendront qu'il n'existe aucune valeur d'appréciation dans la technicité purement esthétique de ce que nous qualifions d’œuvre d'art. « Un enfant peut faire la même chose ». C'est vrai, mais il ne le fera pas car il n'a ni la connaissance de son patrimoine historique et social, ni l'inspiration pour le faire.

 

Il faut user de persévérance et de patience pour faire connaître une œuvre d'art, un travail, une idée ou un concept. Le "regardeur", comme le nommait Marcel Duchamp,  ne doit faire confiance qu'à son propre goût. 

 

Rien n'est jamais acquis.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Katharine Jeanbaptiste (vendredi, 03 février 2017 02:12)


    There's definately a lot to know about this issue. I love all the points you made.

  • #2

    Denyse Olsen (vendredi, 03 février 2017 09:40)


    It's perfect time to make some plans for the longer term and it's time to be happy. I've learn this submit and if I could I want to recommend you some attention-grabbing issues or tips. Maybe you could write subsequent articles relating to this article. I desire to read even more things about it!

  • #3

    Palmira Godwin (lundi, 06 février 2017 16:27)


    Post writing is also a fun, if you know after that you can write or else it is difficult to write.